La révolte, Eduarda Lima

Dans cet album, 3 couleurs uniquement se mêlent pour représenter des animaux. De nombreux animaux inhabituellement silencieux, qui ne se comportent pas normalement… Un oiseau s’arrête de chanter et c’est l’effet papillon : tous les autres s’arrêtent, provoquant une réaction en chaîne. La chute de l’histoire, c’est le pourquoi. Ce sont les méfaits de l’homme contre lesquels semblent se révolter tous les animaux. C’est une double page finale édifiante, qui nous met face à tous les lieux pollués par l’homme ; eau, air, ville, campagne, plage…⠀

« Tout a commencé quand un oiseau a arrêté de chanter. »

En peu de mots, le message est très fort ! L’album permet de se questionner sur ce qui est réellement anormal : s’agit-il de ces animaux qui sont soudainement silencieux ou de l’impact de la consommation humaine sur la vie des ces animaux ? On peut y voir une forme de solidarité inter-espèces face à l’absurdité. En plus d’être très beau, l’album est percutant et permet d’engager une réflexion avec les enfants sur le lien qu’ils font entre ce silence des animaux et la pollution humaine. Un album à recommander !⠀

La Joie de lire, février 2021, 34 p.

Ma note : ★★★★☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s