Le veilleur des brumes (tome 1), Robert Kondo et Daisuke Tsutsumi

Pierre est veilleur des brumes. Chaque soir, il actionne le moulin du barrage, pour permettre à sa ville de rester à l’abri des brumes. Avant lui, c’était son père qui remplissait cette mission. Mais, devenu fou, l’homme a mis fin à sa vie en plongeant dans les brumes. Pierre se sent très seul depuis. Un jour, il s’aperçoit que les vagues de brumes sont de plus en plus espacées, tout en étant de plus en plus fortes. L’inévitable se produit : les brumes s’abattent sur le barrage et elles emportent Pierre et ses amis loin de chez eux…

« Il n’y a pas de vie, dans les brumes… On n’y trouve que des souvenirs… »

Cette BD jeunesse, premier tome d’une série, est l’adaptation d’un court-métrage oscarisé en 2015, intitulé The Dam Keeper. Son graphisme, à couper le souffle, m’a happée. On retrouve une esthétique proche du film d’animation ; les dessinateurs ont effet tous deux collaboré avec Pixar. Les animaux anthropomorphes sont absolument craquants et le petit Pierre porte une sacrée charge émotionnelle dès le début du récit. L’histoire est très dynamique, le dessin y est pour beaucoup, mais elle se lit aussi très vite ! La fin laisse entrevoir de nouvelles péripéties dans de prochains ouvrages. De mon côté, elle m’a donné envie de découvrir les tomes suivants, et de continuer l’immersion dans cet univers unique !

Grafiteen, mars 2018, 180 p.

Ma note : ★★★★☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s